• Accueil
  • > Non classé
  • > Un vote pour assurer la sécurité et créer les éléments favorables à la croissance

Un vote pour assurer la sécurité et créer les éléments favorables à la croissance

Manifestement la sécurité est l’enjeu essentiel, il nécessite la mise en place d’une organisation efficace tournée vers la prévention et la couverture des risques.

En ce qui concerne la compétitivité et donc la croissance, c’est un enjeu économique qui passe par des décisions pertinentes.

En 2011 le gouvernement Fillon avait mis en place ce que l’on appelle aujourd’hui la réduction générale des cotisations patronales sur les bas salaires jusqu’à 1,6 fois le SMIC pour un montant global de 20 milliards d’Euros.

En 2012 a été mis en place le CICE qui a apporté une réduction des cotisations patronales jusqu’à 2,5 fois le SMIC pour un montant de l’ordre de 10 milliards d’Euros.

Ces éléments ne semblent pas avoir été suffisants pour améliorer notre compétitivité vis-à-vis des autres pays.

Il est dommage que dans cette période, plutôt déflationniste, une mesure comme la TVA sociale ne soit pas prévue dans les programmes de gouvernement.  Elle permettrait un renforcement de la compétitivité ainsi qu’une réduction du déficit budgétaire sans pénaliser le pouvoir d’achat.

A l’inverse, l’augmentation de 1,7 % de la CSG, qui représente un véritable impôt, va réduire le pouvoir d’achat des Français, notamment des retraités, sans améliorer la compétitivité, voire en la réduisant par une consommation de produits à bas coûts en provenance de l’étranger.

 

Laisser un commentaire