Election présidentielle : Un vrai défi pour la France

Cette fois nous sommes dans la dernière ligne droite et le choix est crucial.

Les sondages montrent que quatre candidats ont la possibilité d’accéder au second tour, dont deux nous amènent directement dans le mur.

Les marchés financiers ne s’y trompent pas et la variation du taux d’emprunt à dix ans entre le France et l’Allemagne a augmenté de 70 points de base.

En clair, les intérêts de la dette financière de la France par rapport à la dette de l’Allemagne ont augmenté de 0,7%, ce qui représente, rapporté à la dette de notre pays de 2.200 milliards d’Euros, environ 15,4 milliards d’Euros sur un an ou encore 233 € par Français.

Bien entendu la variation des taux d’intérêt augmentera nettement plus, si demain les deux candidats qui génèrent ce coût se retrouvent face à face au second tour.

Voilà de quoi alimenter notre réflexion sur les enjeux de l’élection présidentielle, d’autant qu’aujourd’hui on parle toujours des rémunérations des députés dont le coût maximum avec des assistants parlementaires ne représentent pas plus de 2 € par Français.

Laisser un commentaire