• Accueil
  • > Non classé
  • > Les solutions aux enjeux de notre économie sont-elles réellement comprises ?

Les solutions aux enjeux de notre économie sont-elles réellement comprises ?

La mondialisation, le libre-échange, le protectionnisme, sont des mots qui aujourd’hui nous préoccupent.

Les analyses qui traitent de ces sujets sont souvent bien préparées, bien présentées et devraient nous permettre de comprendre les enjeux et d’entrevoir les solutions pertinentes.

Pourtant il semble que nous soyons loin du compte.

Pourquoi cette ambiguïté ?

D’abord, ce n’est pas parce que l’on analyse un problème, même de manière pédagogique, que la solution s’impose à nous.

La question essentielle est de savoir si tous les enjeux ont été correctement pris en compte.

Par exemple, le protectionnisme qui devrait nous permettre de conserver nos emplois peut nous amener à vouloir mettre en place des taxes douanières ou le retour à une monnaie nationale, ce qui paraitrait logique mais qui peut mettre à mal nos échanges avec d’autres pays ou encore nous amener à faire grossir notre dette.

A l’analyse pertinente d’un problème on peut avoir tendance à chercher une réponse trop simple et ne pas penser à une réponse économique plus élaborée.

 Par exemple la mise en place d’une TVA sociale, dont personne ne parle aujourd’hui comme solution adaptée, permet de compenser l’augmentation de la taxe par la réduction des charges sociales des entreprises sans augmentation des prix. Elle soumet ainsi les importations provenant des autres pays, y compris d’Europe, aux mêmes règles sociales que celles appliquées en France. De plus la variation du taux de TVA est le seul levier possible en Europe du fait de l’interdiction des droits de douane sur le marché intérieur européen.

Au lieu de penser à des solutions compliquées qui pourraient s’avérer hasardeuses et dangereuses comme la sortie de l’Europe, pourquoi ne pas choisir au départ des solutions plus faciles et plus adaptées.

Laisser un commentaire